En 2013, Fitch Ratings avait abaissé la notation de la Tunisie de BB+ à BB- en raison de

La progression de la perspective de la Tunisie pour 2015 de BB- à BB a été fondée sur l’aboutissement de la transition politique dans le pays. Fitch Ratings a, en revanche, revu à la baisse les perspectives de croissance pour 2015 les ramenant 3,2% à 2,7%.

 

L’agence de notation Fitch Ratings, rapporte l’agence Tunis Afrique Presse (TAP), vient de réviser la perspective de la Tunisie pour 2015 de BB- à BB, soit de négative à stable. Cette progression a été fondée, explique TAP, sur l’aboutissement de la transition politique dans le pays suite à la réussite des élections législatives et présidentielles qui, selon l’agence de notation, « prépare le terrain à la stabilité politique dans le pays ».

Cependant, pour Fitch Ratings, l’aboutissement de la transition politique n’a pas éliminé complètement « le risque de déstabilisation politique et économique, des troubles sociaux et des attaques terroristes reste important, comme en témoigne la récente attaque perpétrée à Tunis (contre le musée du Bardo, le 19 mars dernier, NDR) ».

Pour rappel, en 2013, l’agence de notation internationale avait abaissé la notation de la Tunisie de BB+ à BB- en raison de « l’intensification de la violence et de l’instabilité sociale ».

 

Des prévisions de croissance revues la baisse

 

Si la perspective de la Tunisie pour 2015 a été revue à la hausse, les prévisions de croissance ont été, en revanche, revues à la baisse dans le rapport de Fitch Ratings cité par TAP, passant de 3,2% à 2,7%. Selon ce document, « les perspectives de croissance à moyen terme dépendront de la stabilité sociale, la sécurité et la mise en œuvre de réformes structurelles améliorant le climat d’investissement et le secteur bancaire ».

Pour l’agence de notation, cité par TAP, la reprise économique dans la zone euro, avec une croissance moyenne du PIB de 1,4% en 2015 et de 1,7% en 2016, permet d’espérer une amélioration des perspectives des exportations tunisiennes.