Forces spéciales

Deux militaires faisant partie des forces armées nigériennes ont trouvé la mort près de la frontière algérienne, dans la région de Assamaka, rapporte l’agence Ecofin.

Selon la même source, les deux soldats ont péri à la suite d’une attaque perpétrée par des individus non identifiés, dans la région d’Agadez, alors qu’ils assuraient la sécurité des travaux de construction de la Route Transsaharienne, une infrastructure qui traverse le cœur du continent africain, en reliant Alger à la ville nigériane de Lagos.

Les assaillants auraient opéré à bord de deux véhicules et auraient emporté un véhicule de la patrouille équipé d’armes lourdes, et un véhicule appartenant à la société de construction, précise l’agence.