Dans une nouveau discours politique exprimé aujourd’hui depuis la 5ème région militaire à Constantine, le Chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah, a déclaré être « absolument certain que les élections présidentielles se dérouleront dans les délais déterminés ».

Le Vice-ministre de la défense nationale, qui a appelé précédemment à la convocation du corps électoral pour 15 septembre prochain, a averti les opposants des élections présidentielles en les mettant devant deux choix: « soit d’accepter les résultats des urnes ou vivre en isolation du choix populaire ».

Selon le Chef d’Etat major, certaines parties qui s’opposent à la solution constitutionnelle, « vivent une réelle crise et sont influencées par des partie ennemies de l’Algérie ».

« l’Armée possède des capacités considérables, je dis bien des capacités considérables, qu’elle saura mettre au service de la patrie et du peuple. Que le peuple algérien soit entièrement confiant que son armée tiendra parole quelles que soient les circonstances et continuera à l’accompagner à travers tout le territoire national, et tout au long de cette phase sensible jusqu’à permettre la tenue des élections présidentielles (…) quiconque nage contre ce courant sera inévitablement emporté par les flots » a indiqué Gaid Salah dans son discours.

A noter que lors des manifestations du 29ème vendredi et celle du 29ème Mardi des étudiants, le choix d’une élection présidentielle précipitée et dans les circonstances actuelles, a été largement rejeté par les manifestants.