Ahmed Gaid Salah vient de proposer l’application de l’article 102 de la Constitution, article prévoyant le déclenchement de la procédure de destitution du chef de l’Etat.

 « Il faut adopter une solution qui garantit la satisfaction de toutes les revendications légitimes du peuple algérien et qui garantit le respect des dispositions de la Constitution et la continuité de la souveraineté de l’État, une solution de nature à être acceptée de tous. C’est une solution prévue par la constitution dans son article 102 », a déclaré-t-il dans une allocution prononcée lors de sa visite dans la 4e région militaire (Ouargla).