L’usine Général Emballage de Sétif sous la neigne (Facebook GE)

 

Général Emballage (GE), leader du carton ondulé en Algérie va ajouter le carton paraffiné à sa panoplie. Il sera fabriqué à l’usine de Sétif dès le 15 mars 2017.  L’entreprise entend offrir une alternative à l’importation aux opérateurs algériens. Mais également aux tunisiens qui ont, eux aussi, recours à l’importation.

 

 Général Emballage se place ainsi dans le podium des producteurs nationaux qui œuvrent à substituer à l’importation. Le carton paraffiné est le matériau favorisé en termes sanitaire pour contact alimentaire. L’emballage est utilisé aussi dans le secteur automobile pour des pièces lubrifiées ou grasses comme des disques de freins ou des roulements.

 «Ce carton est fabriqué à travers un procédé qui consiste en l’enduction d’un revêtement de cire sur le papier cannelure et la couverture interne du carton » explique à Maghreb Emergent, Abdellah Benelfaleh Directeur industriel de l’usine de GE-Sétif.

 Ce type d’emballage est « largement favorisé par rapport au plastique dans l’exportation des produits alimentaires, car il est souple et résistant » souligne-t-il.

 

Satisfaire les besoins en Algérie et… en Tunisie

 

A travers cet investissement Général Emballage vise à approvisionner notamment le secteur de l’agroalimentaire, dont le potentiel d’exportation est prometteur.

 « Notre carton sera d’une qualité égale aux standards internationaux et ceci permettra aux exportateurs algériens de s’approvisionner en carton paraffiné au niveau local, sans devoir importer ce produit » nous dit Ahmed Chekakta, directeur de l’usine.

 La Tunisie est, elle aussi, tributaire de l’importation de ce carton paraffiné. Bien établi sur le marché tunisien, Général Emballage ambitionne d’approvisionner également l’industrie tunisienne.

 L’intégration de cette nouvelle production au niveau de l’usine de GE- Sétif est étudiée pour optimiser les coûts de logistique pour d’atteindre le marché tunisien. L’entrée en production de cette unité remonte à moins de deux ans. 

 M. Benelfaleh explique que l’usine « gardera la même capacité de production (350 mètres/minute) tout en ajoutant à notre gamme ce type d’emballage. Il s’agit d’un process en ligne que nous allons intégrer à l’onduleuse. Son installation se fera en un délai de 15 jours. »

 La solution choisie par Général Emballage dans la fabrication du carton paraffiné est « d’appliquer 07 grammes de cire au m² ce qui donne au final un carton relativement léger qui offre toutes les garanties d’imperméabilité. »