Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a indiqué dans un entretien avec l’APS que le partenaire qui sera sélectionné dans le cadre de l’exploitation du gisement minier de Ghar Djibilet sera connu “d’ici la fin de l’année”.

Selon le ministre, l’exploitation de ce projet concerne le tiers du gisement de fer, soit 1,6 milliards de tonnes de capacité.

S’agissant du projet du gisement de zinc de Oued Amizour, Arkab précise : ” L’étude est quasiment ficelée, nous allons passer à la vérification et à la recherche d’un partenaire pour lancer les premières structures du projet à partir du premier trimestre 2021″.

L’autre projet, celui du phosphate à l’Est du pays qui est en cours de coordination avec le ministère de l’Energie et avec Sonatrach, a noté le ministre.

En outre, le ministre des Mines a fait savoir que la création du nouveau département ministériel dédié au secteur des Mines entre dans le cadre de la diversification économique annoncée par le président de la République qui avait donné des orientations stratégiques visant notamment à développer toutes les ressources et richesses naturelles du pays.