image haddad

Ali Haddad, patron de l’ETRHB et ancien président du Forum des chefs d’entreprise (FCE) a été condamné, aujourd’hui, à six mois de prison ferme ainsi qu’à une amende de 50.000 dinars pour faux et usage de faux.

Arrêté à la frontière algéro-tunisienne, le 31 mars dernier Ali Haddad détenait deux passeports algériens.

L’employé du ministère de l’Intérieur qui aurait aidé Haddad à avoir un faux passeport a été condamné, quant à lui, à deux mois de prison avec sursis.