Algérie – Alger – 19 Avril 2020 : Pour faire face à la situation sanitaire exceptionnelle actuelle à savoir la propagation continue du virus Corona (COVID-19) dans le monde, plaçant la santé et la sécurité des patients et de ses employés au sommet de ses priorités, Hikma Pharma Algérie, filiale du groupe pharmaceutique multinational  » Hikma Pharmaceuticals PLC. », (Groupe Hikma), a mis en place un ensemble de mesures nécessaires pour assurer la disponibilité des médicaments pour les patients algériens et les professionnels de la santé, en particulier l’azithromycine, un antibiotique qui fait partie du protocole de traitement pour les patients atteints du virus.

Afin de limiter les interactions sociales et de réduire les risques d’infection, Hikma Pharma Algérie a réorganisé ses méthodes de travail et a encouragé ses employés à travailler à distance, par ailleurs, les visites médicales traditionnelles de nos délégués ont été suspendus et remplacées par des applications de « Télévisites » et téléconférences qui fait intervenir des d’experts locaux et internationaux pour communiquer sur l’infection émergente du coronavirus (Covid-19).

Aussi toutes les mesures préventives nécessaires ont également été prévues, telles que la distribution de gels hydroalcooliqueset des campagnes de sensibilisation des médecins et du département HSE pour les employés, en particulier ceux qui travaillent dans les unités de production.

Hikma Pharma Algérie a fait un don à la pharmacie centrale des hôpitaux de plus de 250 000 boîtes d’antibiotiques, principalement de l’ « Azithromycine » 

Aussi, l’entreprise a également initié un programme de désinfection de centaines de cabinets médicaux relevant du secteur privé à travers des entreprises spécialisées, ainsi que la distribution d’équipements de protection.

Il est à noter que Hikma Pharma Algérie évalue constamment la situation et adapte ses positions en conséquence, et reste en contact avec ses équipes de travail pour faire face à cette crise sanitaire aux côtés des autorités sanitaires algériennes et des professionnels de santé, et se préparer à toute action sociale. Elle rassure les patients algériens qu’elle continue de produire ses médicaments et ne prévoit aucune interruption de la chaîne d’approvisionnement.