Huawei Chine
L’immeuble de Recherche et Développement de Huawei à Shenzhen (Ph. F. Farah)

Huawei Chine

 

L’équipementier chinois, Huawei, un des fournisseurs de l’ensemble des acteurs télécoms en Algérie, a opté pour une stratégie technologique offensive orientée cloud computing et ultra haut débit. Pour la 5G, la société a commencé à investir depuis 2009, et compte présenter ses prototypes aux instances de normalisation. Visite guidée au complexe Huawei de Shenzhen.

 

Dans le but de présenter ses solutions dans le domaine des télécommunications et des sciences de l’ordinateur, Huawei, le nouveau leader mondial des solutions IT, a ouvert les portes de son complexe de Shenzhen, la Silicon Valley chinoise, à une délégation de journalistes de la presse nationale. Une occasion d’or pour découvrir les dernières percées technologiques de l’équipementier chinois. Ainsi, lors d’une rencontre avec un des cadres de l’entreprise qui nous a exposé les solutions IT de future génération, conçues et réalisés par une armée de jeunes chercheurs, nous avons été surpris par les résultats du premier test d’un réseau mobile LTE/ B (5G), qui sera présenté prochainement aux entités internationales de normalisation! Les utilisateurs de demain atteindront le débit de 50Gbits/s (50000 Mbits/s). Nous avons également pu nous familiariser avec six autres technologies qui illustrent parfaitement le niveau des inventeurs de Huawei.

Vu le grand succès du haut débit mobile et dans le but de démocratiser l’accès aux services des réseaux mobiles, Huawei a fabriqué plusieurs routeurs 3G/4G/Wifi. Le routeur domestique E5220 est l’un des plus adéquats pour les futurs clients 3G des trois opérateurs du pays. D’ailleurs, Mobilis commercialise déjà ce routeur dans le cadre d’un forfait 3G. Il permet de naviguer sur Internet, envoyer des emails et partager la connexion en Wifi avec 10 appareils en « full time ». Compatible avec tous les systèmes d’exploitation, cet appareil permet une vitesse maximale de téléchargement de 21 Mbits/s. Le E5175s, l’autre routeur mobile est d’une performance inédite. Il fonctionne en LTE/A (4G) et peut relier jusqu’à 32 appareils en simultané avec un débit de téléchargement maximal de 150 Mbits/s. Cet appareil est beaucoup plus destiné aux opérateurs et providers en raison de sa grande efficacité à couvrir les zones blanches en 4G.

Des technologies pour les télécommunications de demain

Le deuxième fournisseur des solutions IT dans le monde a inscrit le grand projet de rendre les voitures connectées dans son programme commercial. La visite guidée a permis de saisir les performances de Huawei dans la fourniture des composants intelligents aux constructeurs automobiles. Une des perles de cette technologie, le boîtier ME909T, un module de communication 3G et 4G destiné aux voitures. Intégré dans les systèmes de communication sans fil de certains véhicules haut de gamme, cet ensemble de composants englobe un GPS, un eCall et assure des débits allant jusqu’à 100 Mbits/s. Chez Huawei, la virtualisation de réseau est également au cœur du métier de l’équipementier qui compte beaucoup sur cette technologie pour promouvoir ses performances dans le « Networking ». Avec la première série de commutateurs « Software-Defined Network » (SDN), baptisée S12700 Agile Switch, et fabriquée spécialement pour la gestion des réseaux d’universités grâce au processeur réseau Ethernet, c’est un véritable défi lancé aux concurrents tels que Cisco et Alcatel-Lucent. En Algérie, ce type de commutateurs est appelé à pénétrer le marché algérien en raison du lancement de la 3G. En effet, le volume des données mobiles va certainement exploser, ce qui nécessite l’introduction d’une technologie et engendrer des difficultés de localisation des défauts et réponses de services lentes. La technologie SDN permet de virtualiser le dimensionnement d’un réseau d’entreprise. En clair, le client ne serait pas obligé de changer la composante hardware pour maximiser les capacités de stockage.

Par ailleurs, et dans le contexte sécurité et mobilité, Huawei a également dévoilé au cours de cette visite de presse, une nouvelle offre destinée aux entreprises proposant des nouvelles fonctions pour répondre à leurs problématiques en matière de BYOD. Cette solution concerne la sécurisation de bout en bout des réseaux et des applications ainsi que la gestion efficace des appareils mobiles. Concernant les réseaux intelligents, Huawei a permis aux journalistes d’avoir un aperçu sur ses solutions et produits TIC énergétiques dont celle des réseaux électriques intelligents (AMI). Il s’agit d’une solution de communication de l’automatisation de la distribution électrique ainsi que d’infrastructure de compteurs avancés. L’AMI, qui intègre des réseaux fixes et sans fil, peut aider à établir un réseau électrique intelligent hautement fiable et stable. Pour ce qui est des architectures réseaux, aujourd’hui, Huawei est devenu l’un des fournisseurs des solutions Cloud,  avec un une panoplie de produits et services afin de permettre aux opérateurs de télécommunication de mettre en place leurs propres solutions Cloud de bout en bout. C’est dans cette optique que le constructeur chinois a mis en place une stratégie de système « Pipe» qui consiste à présenter des solutions intégrales aux opérateurs de télécommunication, aux entreprises et aux clients, afin d’augmenter l’efficacité de l’industrie de télécommunication dans le secteur « data ».