Les animateurs du Café d’experts économiques de Radio M, Mustapha Goumiri et Ferhat Ait Ali sont revenus sur la Loi de finances complémentaires 2018 et particulièrement sur la question du financement du système national de la sécurité sociale.

A ce sujet, les deux économistes ont indiqué que de nombreuses dispositions qui existent actuellement dans le système de la sécurité sociale devraient être éliminées. Mais parallèlement à cela, certains privilèges dans ce même système ne devraient pas exister. « En matière de retraite la CNR prend 18% de ce qui revient à la CNAS. Et sur cette marge, la fiscalité pétrolière alimente, à hauteur de 250 millions de dinars par an, les trous de la Caisse nationale de retraite (CNR) », explique Ferhat Ait Ali.

Les experts estiment qu’une augmentation des cotisations sociales, pour combler le déficit de la sécurité sociale fera accroître la proportion des gens qui ne déclarent pas leurs revenus et qui ne cotisent pas, au moment où déjà le secteur informel pèse lourdement sur l’économie nationale.