Le Groupe Volvo et la SPA SOPROVI, issue de la joint-venture entre le Groupe BSF Souakri et Renault Trucks, ont signé une convention liée à la production automobile et impliquant une trenaine de fournisseurs de pièces de rechange.

La dite convention profitera prioritairement à l’usine Soprovi, une unité qui a livré son premier camion le 24 février dernier. Selon Abdenour Adjtoutah, Directeur général de l’usine Soprovi de Meftah, l’usine devrait produire 1000 véhicules en 2019 et 2000 en 2020, avec une capacité de production adaptable aux besoins du marché.

Dotée d’une capacité initiale de 10 camions par jour, l’unité d’assemblage totalise actuellement un taux d’intégration de 8%, mais devrait, selon ses responsables, augmenter la part des composants locaux inclus dans la production de sa gamme de véhicules industriels pour atteindre 15% dans les trois ans à venir, puis 40% à 60%, dans un délai de cinq ans.

Une forte délégation suédoise était présente à la présentation de la convention. L’évènement était chapeauté par Abdenour Souakri, président de la SPA Soprovi. Etaient présents à ce rendez-vous de hauts responsables du Groupe Volvo, notamment Daniel Heimer, Directeur Achats du Groupe Volvo; Patrik Mårtensson, Responsable Achats Algérie du Groupe Volvo; Hervé Simonin, Vice-président Développement Industriel des Partenaires Externes, Marc-André Charbonnier, Directeur de l’usine SOPROVI et Stéphane Harmand, Directeur Général de Renault Trucks Algérie.

A l’occasion de cette importante rencontre, les responsables du Groupe Volvo engagé avec le Groupe Souakri, ont insisté sur l’importance de prospecter toutes les opportunités d’export tout en consolidant l’investissement local. Ils ont ainsi rappelé leur engagement total et sur le long terme dans leur partenariat avec la partie algérienne. L’usine d’assemblage de camions implantée à Meftah, en Algérie, bénéficie du soutien entier du constructeur européen.