chameau
Le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi, a procédé jeudi à l’installation d’une commission chargée de préparer un dossier sur la problématique de la filière équine et cameline, a indiqué un communiqué du ministère.

Le ministre qui a présidé une réunion consacrée à la redynamisation de la filière équine et cameline, a appelé les cadres en charge du dossier de faire des propositions à même de promouvoir et développer de cette filière et de fournir plus d’efforts afin de préserver des ressources génétiques nationales, notamment le pure sang arabe et cheval barbe et l’amélioration des races.

La rencontre a regroupé les cadres du secteur ainsi que le directeur général de l’Office national de développement des élevages équins et camelins (ONDEEC)  et le directeur de société des courses hippique et du pari mutuel (SCHPM).

L’ONDEEC a pour mission l’encouragement, le développement et la préservation des races équines et camelines. A ce titre l’office est chargé de mettre en œuvre des programmes d’encouragement et de développement arrêtés par le ministère, de créer de développer et de promouvoir toute activité liée à élevage équin et camelin, de contribuer à la diffusion des techniques d’élevage, notamment par organisation de campagne de vulgarisation.

Quant à la SCHPM, sa principale mission et  de promouvoir des espèces équines et camelines ainsi que l’organisation des courses publiques hippiques et dromadaires et l’encouragement des élevages équines et l’amélioration de leur race en Algérie.

(APS)