Fgar
Khaled Abderaouf, DG du Fgar au forum d’El Moudjahid
Le Fonds de garantie des crédits aux petites et moyennes entreprises (FGAR) a accompagné depuis sa création jusqu’au moins de juin de 2018, plus de 2289 projets.

Le coût d’investissement de ces entreprises a dépassé les  165 milliards de dinars, tandis le que le montant de garantie a atteint les 69 milliards de dinars. Durant cette période, le FGAR a participé à la création de 69 757 postes d’emplois.
Le directeur du FGAR, Khalef Abderraouf avait indiqué que le taux des sinistres reste très minime, estimé à 3%. Sur les 1937 PME, seulement entre 60 et 70 n’ont pu rembourser leur crédit, souligne le DG du FGAR qui dira que les normes européennes sont à hauteur de 25%. « Le taux de mortalité des entreprises est naturel et logique, mais à notre niveau nous avons pu gérer la situation à travers notre assistanat et orientations des PME », avait souligné le DG du FGAR.
Le FGAR avait décidé de procéder à une recapitalisation afin d’augmenter son capital et avoir plus de capacité, a expliqué encore l’invité du forum. Le Fonds qui détient aujourd’hui 3 milliards de dinars dans son capital est arrivé à garantir depuis sa création en 2004, plus de 2000 PME pour un montant de 165 milliards de dinars, ce qui a permis de créer 62 000 poste d’emplois.