Croisé ce matin sur la rue Didouche Mourad, Ali Benflis président du parti Talae Al Houriyat, a donné un point de presse improvisé, dans lequel il n’a pas manqué de montrer sa joie et son impatience de participer à la marche prévue aujourd’hui.

Il affirmera à ce sujet: « Ce qui m’importe c’est que le peuple algérien soit soudé derrière une seule revendication, non au 5e mandat car c’est une humiliation pour les citoyens de ce pays » ajoutant « que le peuple décide comme il le souhaite de son sort et nous sommes à son service, nous sommes avec lui « 

Suite aux menaces de syrisation de la situation évoquée par le Premier Ministre Ahmed Ouyahia, Ali Benflis répondra  » Les étrangers et ceux qui sont loin n’ont rien à voir avec ce qui se passe ici, le peuple décidera de son sort. Le million et demi de martyres ne sont pas tombés pour que des étrangers se mêlent de ses affaires. Le discours de la peur est terminé ». Pour sa présence aux manifestation Benflis affirme qu’il y sera en tant que citoyen normal, fils de chahid je serais au milieu du peuple.