Abdelkader Bensalah, chef de l’Etat, a nommé, jeudi, Kamel Eddine Chikhi à la tête de la première entreprise du pays, Sonatrach.

Kamel Eddine Chikhi remplace Rachid Hachichi qui n’aura duré que quelques mois aux commandes de Sonatrach. Hachichi avait été désigné à ce même poste en avril dernier. La nomination de Kamel Eddine Chikhi a un timing particulier. Celui de l’adoption par l’Assemblée populaire nationale (APN) de la nouvelle loi sur les hydrocarbures.
Kamel Eddine Chikhi a rejoint le groupe Sonatrach en 2000, en qualité de Directeur amont. Il portera en 2018 la casquette de directeur des partenariats.

Auparavant il avait évolué dans le giron de l’institut algérien du pétrole (IAP) où il a occupé le poste de responsable du département de géologie pétrolière pendant 8 ans. Il a par la suite été directeur du même institut.