L’Algérie a fermé son ambassade et son consulat général à Tripoli en raison d’une « menace réelle et imminente » sur ses diplomates, a annoncé aujourd’hui le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Suite à des informations certaines de l’existence d’une menace réelle et imminente ciblant nos diplomates et agents consulaires, il a été décidé, en coordination avec les autorités libyennes, de procéder à titre préventif et urgent, à la fermeture de notre ambassade et de notre consulat général à Tripoli », précise le communiqué.

Tout en insistant sur « le caractère temporaire de cette mesure dictée par les conditions sécuritaires difficiles », le ministère des Affaires étrangères rappelle à nouveau la « solidarité » de l’Algérie avec le peuple et les autorités libyennes et son « soutien aux efforts consentis pour l’édification de l’Etat de droit et pour l’instauration de la paix et de la sécurité sur l’ensemble du territoire libyen ».