L’Etat veut relancer le pavillon national pour récupérer une part du fret maritime dominé par les compagnies étrangères (DR)

La Compagnie nationale de navigation (CNAN) sera dotée de cinq nouveaux navires de transport de marchandises à la fin 2014, a affirmé lundi à Alger le ministre des Transports, Amar Ghoul.

« Cinq navires seront acquis par la CNAN à la fin de cette année », a indiqué le ministre qui a présidé la cérémonie de réception et de mise en exploitation du navire de transport de marchandises « Essaoura », à la gare maritime du Port d’Alger.
Le ministre a précisé que cette acquisition entre dans le cadre du programme de modernisation de la flotte nationale, qui prévoit l’achat de 27 navires, dont 25 de transport de marchandises et deux (2) de transport de voyageurs.
Selon M. Ghoul, ce programme a été doté d’une enveloppe financière globale de 120 milliards DA.
Essaoura, construit au Danemark et qui a déjà servi pendant deux ans, a coûté 16,5 millions de dollars et sa première mission sera à destination du port d’Anvers en Belgique. Ce navire se prête aussi bien au transport de conteneurs qu’à celui des céréales et des produits pétroliers avec une capacité de 10.000 tonnes ou 700 conteneurs.
La présidente du directoire de la SGP-GESTRAMAR, Rabia Lounis, a souligné pour sa part que l’acquisition de nouveaux navires a pour objectif de récupérer 25% du fret maritime de marchandises en 2020 au profit du pavillon national, précisant par ailleurs que l’âge moyen des navires de la flotte est de 36 ans alors que ceux acquis ont moins de cinq ans.
Création de ports secs
L’augmentation des capacités d’accueil des ports et la création des ports secs ainsi que leur liaison par voie ferroviaire sont aussi parmi les actions prévues par le ministère des Transports.
De son côté, le président-directeur général de l’Entreprise portuaire d’Alger, Abdelaziz Guerrah, a affirmé que cette structure accueille 750.000 conteneurs par an et prévoit d’atteindre une capacité d’un million d’unités à partir de 2016, grâce notamment à un projet de construction d’un nouveau quai à conteneurs.
La capacité d’accueil des bateaux de voyageurs sera aussi doublée pour pouvoir traiter deux navires simultanément tout en diminuant le temps d’attente à deux heures et 30 minutes.