Image pomme de terre
Durant l’année écoulée, la filière de la pomme a enregistré un taux de croissance important, avec une valeur estimée à 243 milliards de dinars soit 8% de la production du secteur de l’agriculture en Algérie.

Intervenant lors de la journée nationale de la filière de la pomme de terre organisée ce lundi par le Conseil national interprofessionnel de la filière de la pomme de terre à Alger, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui a révélé que la moyenne de consommation de la pomme de terre en Algérie dépasse de loin la consommation mondiale. Selon lui, l’Algérien consomme une moyenne  111 kilogrammes par an tandis que la moyenne mondiale est estimée à 31 kilogrammes.

En Afrique, cette moyenne est très faible avec 14 kg/an. En Tunisie, cette moyenne est estimée à 30 kg/an tandis qu’au Royaume-Uni, la consommation atteint les 102 kg/an. Ainsi, le ministre a rappelé les efforts consentis par l’Algérie pour augmenter la production nationale en matière de pomme de terre et satisfaire également les besoins de la consommation nationale.

Le ministre a, en outre, indiqué que l’Algérie a exporté durant l’année écoulée environ 817 tonnes de pommes de terre, notamment vers les pays du Golfe et vers l’Espagne. En 2016, les exportations de l’Algérie étaient plus importantes avec 2600 tonnes à destination de 16 pays.

Pour le ministre, ces chiffres montrent la bonne forme du secteur agricole enregistrée depuis quelques années et ce après les réformes engagées dans le secteur.