La construction de cette ligne ferroviaire, censée s’étendre sur environ 2.350 km, avait été initiée au début des années 90.

La Banque africaine de développement (BAD) octroie à l’Union du Maghreb Arabe (l’UMA), un don  destiné au financement des travaux préparatoires d’une ligne de chemin de fer reliant l’Algérie, la Tunisie et le Maroc. 

L’information a été communiquée par l’UMA qui rappelle qu’il s’agira d’abord de réhabiliter et moderniser une ligne ferroviaire de 363 kilomètres entre l’Algérie et le Maroc et une seconde de 503 kilomètres entre l’Algérie et la Tunisie.

Le montant de l’enveloppe allouée par la BAD n’a pas été révélé par l’UMA. L’on précise toutefois qu’une partie de ce dernier sera consacrée à l’organisation de la table ronde des bailleurs de fonds, devant se réunir le 28 mars 2019.

D’un coût fixé alors à environ 3,8 milliards de dollars, la construction de cette ligne ferroviaire, censée s’étendre sur environ 2.350 km, avait

été initiée au début des années 90 pour promouvoir les échanges commerciaux entre les trois pays du Maghreb et permettre une libre circulation des personnes et des marchandises.