La Banque mondiale s’est engagée jeudi à aider l’Afrique à étendre le crédit aux petites et moyennes entreprises (PME).

Luz Maria Salamina, spécialiste en chef du secteur financier de la Banque mondiale, a déclaré lors d’un forum régional sur le crédit à Nairobi que l’accès des PME au financement reste un défi majeur malgré son rôle de moteur de la croissance économique.

« Nous allons fournir une assistance technique pour permettre au continent africain de réformer ses lois afin de fournir un cadre pour gérer la responsabilité du crédit et atténuer les risques pour l’argent des déposants », a indiqué Mme Salamina lors de la cinquième conférence sur le partage de l’information sur le crédit en Afrique en 2020, qui visait à faire le point sur les progrès réalisés sur les marchés du crédit en Afrique.

Cette conférence de deux jours a attiré des participants de 15 pays africains, issus de banques centrales, de services de développement du secteur financier, d’organisations non gouvernementales, de banques commerciales et de bureaux de crédit.

Mme Salamina a exhorté les pays africains à veiller à ce que les PME aient accès à des crédits abordables, car ce sont elles qui fournissent la majeure partie des possibilités d’emploi.