Dans un rapport publié mardi, la Banque mondiale a mis en garde contre la menace que représente la pollution de l’eau sur plusieurs pays à travers le monde qu’ils soient riches ou pauvres.

Le rapport parle parle principalement de pollution aux nitrates, aux métaux lourds et aux microplastiques.

Selon la Bnque mondiale « la mauvaise qualité de l’eau peut coûter jusqu’à un tiers de la croissance économique potentielle dans les régions les plus touchées ». Le rapport précise, en outre, le développement de l’activité économique peut aggraver ce problème. « Non seulement une diminution de la pollution ne va pas de pair avec la croissance économique mais l’éventail de polluants tend à augmenter avec la prospérité d’un pays ».

Les Etats-Unis sont cités comme exemple avec un millier de nouveaux produits chimiques déversés dans l’environnement chaque année, soit trois nouveaux types de produits chaque jour.

Il rappelle que plus de 80% des eaux usées dans le monde — 95% dans certains pays en développement– sont déversées dans l’environnement sans être traitées.