Durant les cinq premiers mois de 2019, les importations algériennes de produits alimentaires ont reculé de plus de 400 millions de dollars (-10,5%), a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes algériennes (DGD).

Les importations de produits alimentaires ont atteint 3,53 milliards de dollars (mds usd) durant les cinq premiers mois de l’année 2019, contre 3,95 mds usd durant la même période de l’année écoulée, ce qui représente un recul de près de 416 millions de dollars (-10,52%).

Les céréales, lait et produits laitiers et les sucres figurent parmi les produits qui ont été le plus marqué pare ce recul.

Représentant près de 33% de la structure des importations alimentaires, les céréales, semoule et farine ont atteint 1,153 mds usd, contre près de 1,433 md usd en 2018, soit une baisse de 19,46%, précise la même source ajoutant que les importations des produits laitiers ont baissé à 619,16 millions usd, contre 701,13 millions usd, une année plus tôt.

Par ailleurs, l’importation de certains groupes de produits a connu une hausse durant la période de comparaison. Il s’agit des fruits comestibles, les animaux vivants et des préparations alimentaires diverses.

Les importations des fruits comestibles (fruits fraîches ou sèches) se sont chiffrées à 131,62 millions usd les cinq premiers mois de 2019, contre 82,16 millions de dollars à la même période de l’année dernière, soit une hausse de 60,20%, détaille la DEPD.

Les importations des animaux vivant ont atteint 119,37 millions usd, contre 95,02 millions usd (+25,62%) durant la même période de comparaison.

Les préparations alimentaires diverses sont passées de 124,23 millions usd à 136,25 millions usd à la même période 2019 (+9,68%).  

Sur un autre plan, la facture d’importation des médicaments a baissé en s’établissant à 415,17 millions usd, contre 547,70 millions usd à la même période de l’année précédente, soit une baisse de plus de 132,53 millions usd (-24,20%).