Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré dans un entretien accordé au magazine Le Point ce mercredi, que la France était « attentive à la situation en Algérie et aux aspirations des Algériens ». 

« Dans ces moments historiques, nous continuerons d’être attentifs à l’Algérie et aux aspirations des Algériens, dans le respect et l’amitié qui président à nos relations », a indiqué le ministre français, en estimant que « la solution, c’est le dialogue démocratique ».

Le Drian a souligné, en outre, que « le seul souhait de la France, c’est que les Algériens puissent trouver ensemble les chemins d’une transition démocratique ».

« C’est ce que nous souhaitons pour l’Algérie et c’est ce que nous espérons, compte tenu des liens profonds qui nous rattachent à ce pays. Nous sommes confiants dans l’esprit de responsabilité et de dignité qui prévaut depuis le début des manifestations et qui suscite l’admiration », a-t-il ajouté.