Le président de la République a précisé, dans son message, que le développement du secteur de l’énergie ne vise aucunement à consolider une quelconque logique rentière mais à assurer « une sécurité énergétique au pays ».

 

La réforme de la loi sur les hydrocarbures est au menu du gouvernement. C’est le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, lisant un message du président de la République à l’ouverture de la conférence-exposition sur l’énergie organisée conjointement par le FCE (Forum des chefs d’entreprise), Sonatrach et Sonelgaz qui l’a annoncé.

Il a en effet indiqué qu’il était désormais impératif d’aller vers « l’amélioration des cadres fiscal et juridique pour rendre le secteur plus attractif à travers la réforme de la loi sur les hydrocarbures ».

Il a fait savoir que cette réforme était actuellement en chantier. Cette démarche de réforme représente, selon lui, une priorité pour le gouvernement bien plus que le développement des énergies renouvelables, présentés comme un axe stratégique pour l’exécutif et dépend d’ailleurs grandement de cette réforme.

Toutefois, le président de la République a précisé, dans son message, que le développement du secteur de l’énergie ne vise aucunement à consolider une quelconque logique rentière mais à assurer « une sécurité énergétique au pays ».