Le gouvernement espagnol œuvre pour donner la priorité au gazoduc MidCat

 

Le ministre s’est exprimé devant les représentants du Conseil d’affaires algéro-américain qui devraient être reçus par plusieurs autres ministres.

 

Le ministre de l’énergie Mustapha Guitouni a déclaré ce matin que l’Algérie a « engagé une réflexion pour réviser la loi sur les hydrocarbures pour améliorer l’attractivité du marché algérien pour les partenaires étrangers ».

Lors de l’ouverture des travaux des travaux de la réunion du Conseil d’affaires algéro-américain au niveau du ministère de l’Energie ce lundi, le ministre a précisé que la révision de la loi sur les hydrocarbures ne concernera pas seulement son aspect commercial, mais touchera aussi la prospection et l’exploitation des gisements ».

Cette révision apportera aussi des changements « sur l’aspect fiscal de la loi en vigueur », a-t-il détaillé. Ces déclarations viennent confirmer celles du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, dimanche à Oran où il a indiqué que « la révision de la loi sur les hydrocarbures en vigueur était nécessaire pour attirer de nouveaux investisseurs et améliorer les recettes financières du pays ».

Un programme chargé pour la mission commerciale américaine

Une série de réunions ont été organisées depuis dimanche au niveau de plusieurs départements ministériels, à l’instar de celui du l’industrie et des mines, de l’agriculture et du commerce pour la première journée. Des réunions entre les chefs d’entreprises américains et les cadres des ministères ont été organisées.

Cette mission d’affaires américaine qui s’étalera jusqu’au 4 du mois en cours, prévoit d’autres rencontres. Pour ce lundi, la délégation américaine sera reçue au ministère de la santé. Mardi, une rencontre qui s’étalera pour toute la journée entre les hommes d’affaires américaine et leurs homologues du forum des chefs d’entreprises (FCE) est également prévue.