Société civile
Le collectif des activistes et membres de la société civile pour une transition démocratique, la Confédération des syndicats algériens (CSA) et le Forum civil pour le changement ont tenu ce samedi leur troisième réunion de concertation.

Cette rencontre avait pour objectif de sortir avec une feuille de route consensuelle et la préparation d’une conférence nationale de la société civile qui aura lieu le 15 juin 2019.

Il s’agit de revendiquer le passage vers un système démocratique, de consacrer la rupture avec le système autoritaire et corrompu, et d’en finir avec les mascarades de fraude électorale à l’effet de construire des institutions légitimes et crédibles. Les présents ont réitéré leur attachement à un dialogue sérieux et responsable pour trouver une issue à la crise politique du pays, en exigeant toutefois le départ des 3B (Bensalah, Bedoui, Bouchareb), en réponse aux exigences du Hirak, par l’application des articles 7 et 8 de la constitution.

L’autre revendication réitérée à l’issue de cette réunion consiste à lever toutes les restrictions à l’activité politique, syndicale et associative, et à permettre à la presse d’exercer librement sa mission d’information de l’opinion publique, de même qu’il est exigé l’arrêt de toutes les arrestations et les poursuites à l’encontre des activistes au sein Hirak populaire et pacifique.

Sur le plan économique, les participants exigent qu’aucune décision importante ne soit prise en cette période cruciale que vit le pays. L’initiative de la société civile se veut traduire les revendications populaires du Hirak et vise à satisfaire ses aspirations. A cet effet, il a été procédé à l’installation d’une commission chargé de préparer le projet d’une charte définissant les principes de cette initiative. Il a été décidé à l’issue de la réunion de tenir une réunion nationale de la société civile le 15 juin 2019 pour en annoncer les contours.