La route trans-saharienne est achevée à 90% dans sa partie algérienne. Les médias algériens sont revenus ce mercredi 5 mars sur un « rêve panafricain » de l’Algérie, vieux de 30 ans et qui a tout même coûté 2 milliards d’euros au Trésor public.