Image automobile
Le chef du gouvernement Youssef Chahed avait annoncé, le 14 septembre, la réduction des prix des voitures populaires de 30 à 20 mille dinars.

Le droit de consommation et la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) appliqués sur les voitures populaires seront réduits, dans le projet de la loi de finances pour l’exercice 2019, afin de permettre au citoyen d’acquérir une voiture à des prix avantageux pouvant atteindre les 20 mille dinars pour certaines marques.

Le chef du gouvernement Youssef Chahed avait annoncé, le 14 septembre, au cours de la conférence nationale sur les orientations économiques et sociales du projet de la loi des finances (PLF) pour l’exercice 2019, l’abaissement des prix des voitures populaires de 30 à 20 mille dinars.

Le chapitre des mesures sociales du PLF 2019, prévoit des mesures, visant l’amélioration des services de l’éducation via le renforcement des ressources humaines et de l’infrastructure.

Le projet propose la mise en place d’un nouveau cadre contractuel, pour les enseignants remplaçants, de manière à leur offrir un revenu respectable et une couverture sociale et leur permettre de rompre avec l’emploi fragile. Il permettra ainsi de conclure des contrats à durée déterminée avec 7.500 instituteurs remplaçants, à partir de l’année scolaire en cours (2018/2019).

S’agissant du cadre non enseignant, le PLF propose le renforcement de ce corps avec 850 postes de surveillants et surveillants généraux et 350 postes d’assistants d’éducation.

Au niveau de l’infrastructure, le projet propose de réaliser rapidement les clôtures des écoles primaires et de fournir l’eau potable à 1000 écoles primaires.

Concernant le domaine de la santé, le projet de la loi de finances propose d’identifier des solutions aux projets programmés mais bloqués en raison du manque des ressources humaines (corps médical et paramédical), et de résoudre le problème de l’endettement des établissements de santé notamment auprès des fournisseurs.

TAP