La fixation d’un tarif garanti, va-t-il booster la production d’électricité à partir du renouvelable ? (DR)

 

Ce plan va se traduire sur le terrain par la mise en place de centrales électriques exploitant des ressources renouvelables, dont notamment le solaire et l’éolien, totalisant une puissance globale d’environ 4 000 MW.

 

 

La Tunisie compte lancer dès mars 2016 son plan des énergies renouvelables. Il prévoit de porter le taux de production de l’électricité à partir des énergies renouvelables, actuellement de 3%, à 12% en 2020 et à 30% à l’horizon 2030, a précisé le ministre de l’industrie, de l’énergie et des mines Zakaria Hamad lors des travaux de la 4ème rencontre du comité de pilotage du partenariat énergétique Tuniso-­allemand, cité par l’Agence TAP. Ce plan va se traduire sur le terrain par la mise en place de centrales électriques exploitant des ressources renouvelables, dont notamment le solaire et l’éolien, totalisant une puissance globale d’environ 4 000MW. La Tunisie dont les ressources pétrolières ne cessent de diminuer alors que la consommation d’énergie croit annuellement en moyenne de 3%, se tourne davantage ! vers les énergies renouvelables. En plus des réformes engagées par le gouvernement en concertation avec les différents intervenants pour mieux asseoir la nouvelle stratégie de développement des énergies renouvelables, de nouveaux textes réglementaires ont été adoptés. Il s’agit notamment de la Loi 2015-12, promulguée en mais dernier qui vise à développer la part encore très faible des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays et à attirer les investisseurs privés.

Priorité à l’énergie solaire

La Tunisie a orienté sa stratégie vers la promotion de l’énergie solaire, le gisement le plus important, selon les experts qui mettent en avant une durée d’ensoleillement annuelle de 3000 heures. Le pays a bénéficié surtout de l’appui des allemands qui, depuis quatre ans, sont entrés dans un partenariat énergétique avec la Tunisie. M. Hamad appelle d’ailleurs l’Allemagne à soutenir davantage la Tunisie dans la mise en œuvre de sa stratégie de développement des énergies renouvelables. Ce partenariat devra favoriser, selon lui, une assistance pour la Tunisie en matière d’identification et de mobilisation des ressources de financements nécessaires et renforcer les capacités des laboratoires afin d’assurer la conformité des produits aux exigences des normes internationales.  La coopération tuniso­-allemande! dans le domaine de l’énergie initiée depuis 2012, a porté principalement sur la mise en place d’un système de subvention et la préparation des textes d’application ainsi que des cahiers des charges et des contrats d’investissement.