La chasse aux activistes du Hirak se poursuit. Après Karim Tabbou, des manifestants d’Alger et Constantine, le tour vient à l’activiste Samir Belarbi. Selon l’avocat Abdelghani Badie, des individus en civil se réclamant des services de sécurité ont arrêté l’activiste Samir Belarbi sur la voie publique dans le quartier de Bouzeréah sur les hauteurs d’Alger.

Aucune information sur la destination vers laquelle a été emmené le détenu n’est disponible, précise la même source. Pour rappel, plusieurs voix se sont élevées ces trois derniers jours pour demander l’arrêt des poursuites contre les activistes et plaidant pour une ouverture réelle du champ politique et médiatique.