Le juge d’instruction prés le tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, a ordonné aujourd’hui mercredi 3 juillet, la mise en détention provisoire de Fares Sellal, fils de l’ancien premier Ministre Abdelmalek Sellal.

Ce dernier avait été placé lui aussi, en compagnie d’un autre ex premier Ministre, Ahmed Ouyahia, en détention en juin par le juge d’instruction près la Cour suprême. Ils sont poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation liés essentiellement à l’octroi d’indus avantages au titre de l’octroi de marchés publics et de contrats, dilapidation de deniers publics, d’abus de pouvoir et de fonction et de conflit d’intérêts

C’est le procès de Ahmed Mazouz, PDG du groupe éponyme et qui a été lui-aussi placé sous mandat de dépôt aujourd’hui, qui a entraîné l’incarcération du fils d’Abdelmalek Sellal. Ce dernier est poursuivi, sur la base de soupçons de corruption et d’avoir fait bénéficier d’indus avantages, le PDG du groupe Mazouz dans le cadre d’activités liées au montage automobile.