Mourad Ouadahi
Image APS

Le Ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a installé aujourd’hui Mourad Ouadahi en remplacement de Lakhdar Bentorki à la tête de l’Office nationale de la culture et de l’information (ONCI).

L’ancien et puissant directeur de l’office gérant la plupart des activités et festivals en Algérie, ainsi que de nombreuses salles, paye-t-il les conséquences de la gestion catastrophique de la tournée annulée du groupe Tinariwen?

Le groupe malien de rock devait donner des représentations début janvier 2019 à Alger, Tamanrasset et Constantine.

Le 8 janvier le groupe avait dénoncé le flou entourant les conditions d’organisation de leur tournée par le biais d’une publication sur leur page Facebook dans laquelle on pouvait lire : « Tinariwen ne peut en effet effectuer la tournée prévue en Algérie à Tamanrasset, Constantine, Alger et Oran. Non pas pour ” des raisons techniques propres au groupe” comme annoncé par l’ONCI (organisme d’état algérien organisateur de cette tournée) mais pour un manquement d’ordre administratif de leur part ».

Cet « incident » a pet-être fourni l’occasion à Azzedine Mihoubi de se débarrasser de Bentorki qu’il a hérité et avec qui le courant n’est jamais passé. L’année dernière le Ministre de la Culture avait écarté l’ONCI de l’organisation des festivals de Djemila et de Timgad.

Le remplaçant de Bentorki à la tête de l’ONCI, Mourad Ouadahi est journaliste et ancien directeur de la radio publique jeunesse Jil FM qu’il a fondé en 2012.