La production des légumes secs pour la saison 2018 a atteint 1,3 million quintaux, pour une valeur qui dépasse les 220 milliards de DA, ce qui représente une évolution de 63% par rapport à 2017 (135 Mrd de DA), a affirmé le ministre de l’Agriculture Abdelkader Bouazghi lors d’un point de presse organisé aujourd’hui. Il ajoutera que la superficie agricole allouée à cete culture a atteint les 115000 hectares.

Selon le ministre, « le taux de production de la saison 2018 est historique jamais atteinte par le secteur agricole du pays ». Ainsi, Sur la valeur totale de la production, l’Algérie a produit pour pour 141,777 milliard de DA de légumes secs, ce qui représente 7,7% de la production agricole du pays.

Pour ce qui est de la moyenne de consommation, le ministre a indiqué que chaque citoyen consomme une moyenne de 251 Kg par an.

Dans le même sillage, le ministre a souligné que l’Algérie va bientôt cesser d’importer des lentilles et des pois chiches, ce qui va participer considérablement dans la baisse de la facture d’importation des produits agricoles.