La révolution intelligente en cours de développement, a changé le cours de l’humanité. L’apparition de la 5G a complètement modifié non seulement les relations humains, mais aussi entre les personnes et les objets.

Aujourd’hui, la 5G nous offre la possibilité du contrôle industriel, véhicules, télémédecine à travers des supports intelligents qui garantissent la connexion des millions d’objets par Km2. Le marché de la 5G peut générer plus 23 00 milliards de dollars au cours des 15 prochaines années.

L’Algérie est considérée comme le pays le plus doté d’infrastructure la plus complète en Afrique. Des tests de point de pilotage du 4,5G, effectués le mois de décembre de l’année précédente, à Oran, par les partenaires algériens Mobilis et Huawei, ont atteint un taux de téléchargement de 1 Gbps. Ce qui représente une amélioration considérable par rapport à la qualité actuelle du réseau.

Pour suivre l’évolution et le développement constant des nouvelles technologies de l’information et des télécommunications, il est nécessaire d’ouvrir le « spectre des fréquences civiles », en Algérie, aux opérateurs, afin de leur permettre de replanifier leurs fréquences le plus rapide possible afin de  faire face à l’ère de la 5G.

A l’heure actuelle, les États-Unis, la Corée du Sud et la Finlande ont officiellement annoncé la commercialisation de réseaux 5G. En outre, des pays développés tels que la Chine, le Japon et des pays européens ont également élaboré des plans commerciaux détaillés pour le lancement de la 5G. Des pays importants tels que l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni ont déjà mené à bien la planification du spectre et les enchères, qui sont en plein essor. Ces pays ont déjà procédé à la mise à l’essai du réseau commercial de la 5G.

Ainsi, un chirurgien chinois a utilisé la technologie 5G pour mettre en œuvre la première intervention chirurgicale à distance au monde. Il s’agit de Liu Rong, directeur du département d’oncologie hépatobiliaire  et pancréatique de l’hôpital 301 de Beijing, qui est assis à côté de la machine. Il utilise quelques anneaux pour manipuler facilement des robots chirurgicaux situés à 50 kilomètres en moins de 10 minutes. Au milieu, un morceau de lobules hépatiques a été retiré avec succès. Une demi-heure plus tard, dans le bloc opératoire de l’hôpital de l’Université médicale du Fujian, le patient s’est réveillé de l’anesthésie. Ce qui a annoncé le succès de cette opération à distance.