Image signature
Il y a lieu de signaler que les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Mauritanie ont atteint, en 2017, les 50 millions de dollars.

Le ministre du Commerce, Said Djellab a annoncé dernièrement que des négociations avaient lieu entre l’Algérie et la Mauritanie pour la signature d’un accord préférentiel relatif au secteur du commerce.

L’accord en question devrait renforcer les échanges commerciaux  entre les deux pays, particulièrement après l’ouverture d’un poste frontalier terrestre dans la wilaya de Tindouf. Poste frontalier qui devrait être, a ajouté le ministre, renforcé afin de faciliter le passage des marchandises.

Le ministre qui a fait cette annonce lors de sa visite de la foire des produits algériens à Nouakchott s’est dit satisfait de l’intérêt porté par les visiteurs à la production nationale.

Il y a lieu de signaler que les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Mauritanie ont atteint, en 2017, les 50 millions de dollars.

Dans une déclaration à l’APS, l’ambassadeur d’Algérie en Mauritanie, Noureddine Khendoudi a indiqué  que « six entreprises algériennes ont réussi à ouvrir des show-rooms à Nouakchott, en attendant de les étendre à d’autres villes mauritaniennes ».

Enfin, la foire des produits algériens à Nouakchott qui fermera ses portes le 29 du mois, a vu la participation de grandes entreprises algériennes à l’image de la Sonelgaz et du complexe sidérurgique d’El Hadjar.