Selon des données fournies par la Banque mondiale et la Banque de données et statistiques des Nations Unies COMTRADE (voir les liens plus bas) l’Algérie a exporté environ 2,57 millions de dollars de produits chimiques vers l’entité sioniste. Il s’agit plus concrètement de produits non organiques et de métaux précieux.

Par ailleurs, les exportations de ce type de produits sont en progression constante depuis 2016 et ont même doublé leur volume, passant de 1,2 millions de dollars à près de 2,6 millions de dollars, en seulement deux ans.

Officiellement, l’Algérie n’entretient aucune relation avec l’Etat sioniste et aucune explication c’est fournie par les organismes relevant de la Banque mondiale et de l’Onu au sujet de la façon dont ces produits ont été exportés.

En ce qui concerne les voisins marocains et tunisiens, les exportations vis-à-vis de la même destination se sont situées respectivement à 64,25 millions de dollars et 17,16 millions de dollars, en 2018.

Pour le Royaume chérifien, Il s’agit essentiellement de vêtements et accessoires de vêtement, de véhicules autres que ferroviaires et autres produits agricoles. La Tunisie quant à elle exporte, entre autres, des vêtements et accessoires du vêtement, des équipements électriques et électroniques, ainsi que des huiles et graisses animales et végétales.


source: tradingeconomics.com

Source février 2020 : https://tradingeconomics.com/israel/imports/algeria

Kheireddine Batache