Photo électricité

Le ministre a laissé entendre que le groupe Sonelgaz devait se faire admettre en bourse à l’étranger.

Selon le ministre de l’Energie, des négociations sont en cours avec l’Espagne pour exporter le surplus d’électricité produite par le groupe Sonelgaz vers l’Europe.

A ce propos, le ministre a expliqué que l’énergie électrique produite par le groupe Sonelgaz est consommée dans sa totalité seulement les deux mois de l’année, en période de forte chaleur, alors que les 10 mois de l’année enregistrent un surplus d’énergie électrique d’une capacité de 5000 à 7000 MW, « d’où la nécessité d’exporter cet excédent d’énergie vers l’Europe », a-t-il précisé.

Pour Mustapha Guitouni, qui intervenait ce lundi à la cérémonie d’approbation des plans d’engagement de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SDC), filiale de Sonelgaz, « il n’est pas normal que Sonatrach exporte et que Sonelgaz n’en fasse pas de même ». « Il est temps d’aller vers Sonelgaz-Export, comme c’est le cas de Sonatrach-Export », a lancé le ministre.

Pour ce faire, Guitouni a indiqué que le groupe Sonelgaz doit aller vers le créneau de l’exportation en boostant ses investissements et « ne plus compter sur l’Etat ». Le ministre a laissé entendre que le groupe devait se faire admettre en bourse à l’étranger.

« On a lancé des négociations pour introduire le groupe Sonelgaz  à la bourse d’Espagne. Nous sommes en discussion avec eux, notamment pour régler les « histoires de taxes », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le ministre a exprimé son mécontentement face à la lenteur de la modernisation du groupe Sonelgaz, notamment en ce qui concerne le payement des factures. « Je n’ai pas encore vu le nouveau modèle de gestion de la facturation », a-t-il martelé.

« Ça fait dix ans que vous me racontez la même chose et ce n’est pas fini », a déclaré le ministre en s’adressant aux responsables de la filiale informatique du group, ‘’Elit’’. Il a demandé aux responsables présents à cette rencontre de lui faire le point à ce sujet et l’éclairer sur les avancements des projets relatifs au nouveau système de payement et la digitalisation de Sonelgaz.