Poursuivre l’amitié traditionnelle entre la Chine et l’Algérie est une obligation partagée et sert l’intérêt commun des deux peuples, a déclaré vendredi le conseiller d’État chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d’une conversation téléphonique avec le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.

L’amitié traditionnelle entre la Chine et l’Algérie est le fruit du dévouement des chefs d’État des deux pays et ne fait que se raffermir au fil du temps, a déclaré M. Wang, ajoutant que cette amitié avait été encore démontrée par la collaboration et l’entraide que partagent les deux pays pour surmonter les difficultés dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Observant que l’Algérie était le premier pays arabe à établir un partenariat stratégique global avec la Chine, M. Wang a déclaré que son pays était prêt à travailler avec la partie algérienne pour élaborer un nouveau plan quinquennal sur la coopération stratégique globale par le biais de consultations, d’efforts coordonnés pour faire avancer la coopération contre l’épidémie et reprendre la production de projets essentiels de manière ordonnée, et approfondir continuellement la construction conjointe de “La Ceinture et la Route”, afin de porter à un nouveau palier la coopération amicale entre les deux pays.

Pour sa part, M. Boukadoum a fait valoir que les deux parties devraient chérir et faire avancer l’amitié traditionnelle entre l’Algérie et la Chine, et approfondir continuellement leur partenariat stratégique global.

En tant que l’un des premiers pays à signer l’accord sur la coopération “La Ceinture et la Route” avec la Chine, l’Algérie est disposée à faire avancer les projets clé de coopération dans le cadre de l’initiative “La Ceinture et la Route”, et souhaite voir un rôle imporant de la Chine dans la construction de davantage de projets majeurs en Algérie.

M. Boukadoum a exprimé la gratitude sincère de la partie algérienne envers la Chine pour son aide matérielle de lutte contre l’épidémie, ajoutant qu’elle était prête à travailler avec la Chine pour vaincre le COVID-19 aussi vite que possible;

Les deux parties ont également discuté d’autres questions d’intérêt commun. M. Boukadoum a exprimé ses vives préoccupations concernant la dégradation de la situation en Libye, exprimant son souhait de voir que la partie chinoise joue un rôle constructif en la matière. M. Wang a expliqué à cette occasion la position de principe de la Chine de s’engager en faveur du règlement politique sur cette question.