Le dialogue des affaires Maroc-Royaume Uni qui redéfinit les contours de la politique étrangère britannique au lendemain du Brexit, a été lancé, lundi à Londres, en présence d’une délégation marocaine de haut niveau.
La délégation marocaine, conduite par le ministre délégué auprès du ministre des Affaires Étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Mohcine Jazouli et composée de représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), du groupe OCP, de l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (MASEN), de Tanger Med, de Casablanca Finance City (CFC), de la BMCE, et de 54 capitals, a présenté les grands secteurs d’intérêt commun pour les deux pays, à savoir l’agri-business, les énergies renouvelables, les industries, les services financiers, la logistique et la formation.
Au total, 116 entreprises marocaines et 225 britanniques ont pris part à cette importante rencontre économique dont l’objectif est de présenter les opportunités d’échanges commerciaux et d’investissements que les deux pays ont à offrir.
Les représentants des entreprises marocaines et britanniques ont également eu l’occasion de discuter lors de rencontres B2B.
La partie britannique conduite par le ministre d’État du Royaume Uni chargé du Commerce International, Conor Burns, ainsi que le Secrétaire d’État britannique aux Affaires Étrangères en charge de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient, Andrew Murrisson a de son côté mis en avant les différentes opportunités d’échanges entre les deux pays en matière d’investissement.
Organisé conjointement par le ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidant à l’étranger et la CGEM, ce forum d’affaires a été également marqué par la signature d’un Mémorandum d’entente entre M. Jazouli et M. Burns visant la création d’un groupe de travail conjoint chargé d’étudier les moyens à même de booster les investissements entre le Royaume Uni et le Maroc dans leurs économies respectives.
Selon le ministère délégué chargé de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, les échanges commerciaux annuels entre le Maroc et le Royaume Uni se chiffrent à plus de 18,3 milliards de dirhams (MMDH), soit un peu moins de 4% de l’ensemble des échanges avec l’Union Européenne en 2018.
Le Maroc exporte environ 8 MMDH vers ce pays, faisant de ce dernier son 7ème client et 11ème fournisseur dans le cadre de l’accord de libre-échange avec l’Union européenne.