Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a annoncé samedi à Alger le lancement officiel du Fonds national pour le financement des startups dont le mode de fonctionnement se distinguera par une “flexibilité” et une “tolérance aux risques”.

Intervenant à l’ouverture de la Conférence nationale des startups “Algeria Disrupt 2020″, le Président Tebboune a affirmé que ce nouveau mécanisme de financement permettra aux jeunes porteurs de projets d'”éviter les banques et la lenteur bureaucratique qui en découle, à travers cet outil qui se distinguera par la flexibilité dont ont besoin les start-up”.

Ce Fonds qui sera certes financé par l’Etat, demeurera “ouvert au secteur privé et les sociétés étrangères qui souhaiteraient y contribuer financièrement”, a-t-il souligné.