L’Association des producteurs algériens de Boissons (APAB) s’est exprimée au sujet de l’information relayée cet après-midi concernant l’interdiction de la vente de lots d’eau minérale produits par les marques Nestlé pur Life et Lalla Khedidja.

Les lots concernés, produits l’été dernier, avait fait l’objet de contrôle de la part de la direction de contrôle et de la répression des fraudes (DCP) du ministère du Commerce.

Dans un communiqué, l’APAB « informe les consommateurs que les sociétés de production des eaux « Nestlé pure life » et « Lalla Khedidja » ont transmis à la DCP concernée les analyses des lots incriminés effectuées par leurs propres laboratoires ainsi que ceux effectuées par des laboratoires externes dont celui de l’INSTITUT PASTEUR qui confirment la parfaite conformité du lot contrôlé et qui contredisent les analyses de la DCP ».

Par ailleurs, l’APAB « s’interroge sur les objectifs recherchés par cette médiatisation, 04 mois après la date de contrôle, alors que les opérateurs économiques étaient dans l’attente d’une réponse de la DCP sur les contre-expertises déposées à son niveau ».