lutte anti terroriste

L’opération est toujours en cours et le bilan risque d’être plus lourd pour les terroristes. Les forces de l’ANP ont accroché un groupe armé important, dans le massif forestier de Bissi, au Nord de Azzaba dans la wilaya de Skikda.

Un premier bilan officiel fait état de trois terroristes abattus par l’armée qui procédait à un ratissage dans cette région fortement boisée.

Au niveau de l’hôpital central militaire de la cinquième région à la nouvelle ville Ali Mendjeli, à Constantine, des témoins ont assisté à l’atterrissage d’un hélicoptère de transport de l’armée, venant de la direction de Skikda, ce qui indique la présence de blessés parmi les militaires.

Selon nos informations, le groupe accroché serait composé d’éléments d’AQMI et pourrait atteindre les dix terroristes. Pour l’instant, l’opération suit son cours avec le maximum de précautions prises par les militaires pour éviter la fuite du groupe ou qu’il y ait des blessés dans ses rangs.

Hier et selon un communiqué officiel du MDN, un terroriste dénommé Abrazoulegh Aïssa, alias Abou Ibrahim, s’est rendu aux autorités militaires de Tamanrasset, avec armes et bagages. Ce même terroriste avait rallié les groupes armés en 2014.