Le ministre du Commerce bangladais, Tipu Munshi, a annoncé jeudi dernier que son pays, le Bangladesh, a signé un accord avec l’ALgérie afin de promouvoir les voies du commerce et de la coopérations bilatéraux, rapporte le site New age Business.

En marge d’une rencontre virtuelle par visioconférence, qui l’a réuni avec l’ambassadeur algérien, Rabah Larbi, le ministre a déclaré que
« L’Algérie est un pays ami du Bangladesh. Un accord a été signé entre les deux pays en 1973 pour accroître la coopération commerciale et économique. Le Bangladesh souhaite intensifier sa coopération commerciale et économique avec l’Algérie. L’accord de libre-échange ou accord commercial préférentiel sera signé par le biais de négociations entre les deux pays. Dans le même temps, tout aspect de l’accord de 1973 sera amendé si nécessaire ».

Par ailleurs, Tipu a souligné les opportunités qu’ont les deux pays accroître le volume de leurs échanges commerciaux. « Le Bangladesh fait des progrès rapides dans le commerce d’exportation. Nous sommes le deuxième exportateur de prêt-à-porter au monde. L’Algérie a une énorme demande de vêtements, de jute et de cuir, de tabac et de meubles fabriqués au Bangladesh. Nous voulons augmenter nos exportations vers l’Algérie », a-t-il ajouté.

De son côté, Rabah Larbi a déclaré que L’Algérie est intéressée par la réévaluation des échanges commerciaux avec le Bangladesh, afin de les porter la coopération avec ce pays à un niveau supérieur.

«Un accord a été signé en 1973 pour accroître la coopération commerciale et économique entre les deux pays. Pour le moment, le volume des échanges entre les deux pays est très faible. » A-t-il concédé. Et d’ajouter : « l’Algérie est prête à signer un accord de libre-échange ou d’échange préférentiel avec le pays asiatique ».