Le bilan des attentats de vendredi soir à Paris est de 129 morts, 352 blessés, dont 99 dans un état d’urgence absolue, a indiqué samedi soir le procureur de la République de Paris, François Molins dans une déclaration à la presse.

 

 

Sept terroristes sont morts dans ces attentats qui ‘’ont frappé la France’’, ajoute t-il.  Le bilan est encore provisoire, précise le procureur gde Paris qui a fait un descriptif détaillé de la chronologie des évènements, indiquant qu’une enquête pour « assassinats en bande organisée en relation avec une entreprise criminelle » a été ouverte. Il a annoncé qu’il avait activé le dispositif de cellule de crise du parquet de Paris qui permet de mobiliser les magistrats de toute la capitale. « 22 magistrats du parquet » ont été mobilisé et « assistés de 4 greffiers », a-t-il précisé. Peu auparavant, l’ambassade d’Algérie à Paris avait fait état de la mort de deux ressortissants Algériens dans ces attentats. Il s’agit d’un Algérien âgé de 29 ans résident à Paris,  Kheireddine Sahbi, et d’une dame de 40 ans, a précisé de son côté lacellule de crise chargée de suivre les développements de ces événements tragiques en coordination avec les représentations consulaires algériennes en France et des autorités françaises.