L’OAIC est le principal importateur de céréales en Algérie.

La société française experte en stratégies des marchés agricoles et agro-industriels a confirmé une commande algérienne de 480 000 tonnes de céréales, effectuée par l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC).

Selon certaines sources du monde du trading, il s’agirait de maïs en provenance d’Argentine. La livraison est, quant à elle, prévue pour la première quinzaine de juillet 2020, d’après l’agence Reuters.

Mercredi dernier, la même source rapportait qu’un appel d’offre international avait été lancé par l’OAIC pour l’achat de 40 000 tonnes de maïs. Les cours du « blé d’Inde » ayant atteint les 171.25 euros/tonne (FOB Bordeaux), selon les cours officiels du marché des céréales au 18 mai 2020 (BASF).

Par ailleurs, cette nouvelle commande de céréales vient s’ajouter à une autre opération de plus grande envergure annoncée la semaine dernière, consistant en l’achat de 480 000 jusqu’à 600 000 tonnes de blé tendre selon des sources citées par Zawya.

La cargaison attendue du côté d’Alger sera probablement constituée à majorité de blé français, rapportent des sources médiatiques. Mais certaines livraisons pourraient venir de la région baltique pour une livraison durant la première moitié du mois d’août, dépendant de la progression de la récolte.