Suite au pic de contamination par Covid-19, enregistré ces dernières quarante huit heures, le gouvernement décide de prolonger le confinement en Algérie jusqu’au 13 juillet. 29 wilayas sont concernées par cette mesure, alors que 19 autres en sont exemptées.

Le premier ministère a instruit par ailleurs les walis à agir dans leurs circonscriptions administratives en fonction de l’évolution de la situation épidimiologique sur le terrain. Il est en effet question de confinement partiel dans quelques localités et communes, où, le virus sévit particulièrement.

Les wilayas concernées par le confinement sont Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipasa, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine,Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat et El-Oued. Le confinement a pour tranche horaire 20 heures-5 heures du matin.

La reconduction du confinement pour les wilayas citées, soit la majorité du territoire national, intervient au moment, où, Lyès Rahal, Directeur de l’Institut national de santé publique (INSP) et membre du comité de suivi Covid-19, remet en cause la validité des tests par scanner. Selon le même responsable, l’augmentation des cas de contamination au Covid-19, enregistrés ces derniers jours, « Etait prévisible après l’assouplissement des procédures de quarantaine et la levée progressive du confinement, avec en sus un relâchement des citoyens dans le respect des gestes barrières et autres mesures préventives.