Image Grande mosquée d’Alger

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a révélé ce lundi le coût réel de la construction de la Grande mosquée d’Alger en affirmant que le montant des transferts en devises pour ce projet est de 898 millions d’euros, soit plus d’un milliard de dollars.

Pour le premier argentier du pays, qui s’est exprimé au Forum de la Radio nationale, ce montant représente “le coût réel des transferts qui ont été effectués pour ériger ce joyau civilisationnel”. Il a affirmé dans ce sens, que ce n’est “ni trois milliards d’euros ni sept milliards d’euros”.

Ainsi, Aymen Benabderrahmane a démenti tous les chiffres précédemment rapportés par les médias, concernant le montant des transferts en devises consacrés à la construction de la Grande Mosquée d’Alger.

Rappelons qu’en avril 2019, la chaîne de télévision étatique chinoise CGTN avait annoncé la fin des travaux à la Grande Mosquée d’Alger, en estimant le coût total du projet finalisé à deux milliards de dollars.

La même source a rappelé que la réalisation de la Grande Mosquée d’Alger construite par l’entreprise chinoise CSCEC a pris près de sept ans après avoir remporté l’appel d’offres pour le projet en 2011.

Le projet a débuté en août 2012 et la société chinoise avait déployé environ 2 300 ingénieurs, gestionnaires de la construction et travailleurs de Chine, d’Algérie et d’autres pays africains.

La chaîne de télévision chinoise a affirmé que « le projet a été achevé dans les délais impartis malgré des difficultés telles que la crise financière qui a frappé l’Algérie ces dernières années».