photo cpp du 4 juillet 2018
2e mercredi consécutif où le CPP de Radio M, débute sur la nouvelle d’un changement à la tête d’une institution de sécurité.  Intriguant.

La semaine dernière c’était la chute d’Abdelghani Hamel puissant patron de la DGSN. Cette semaine c’est au tour du général Menad Nouba, de céder sa place à la tête de la gendarmerie nationale. Bonne entrée en matière pour parler politique, 5e mandat et affaire du trafic de cocaïne.

Le café presse politique de Radio M  en a profité pour faire le point sur le projet du 5e mandat présidentiel de Abdelaziz Bouteflika à un peu moins de 10 mois de l’échéance d’avril prochain. Est-ce que c’est réglé dans le sérail ?  A quoi correspondent les limogeages en cours et sont-ils liés à cette échéance ? Jusqu’où cette dynamique du scandale va t’elle aller et au profit de qui ?

Les membres du CPP autour de El Kadi Ihsane en remplacement de Khaled Drareni (déjà parti en vacances), ont tenté d’expliquer pourquoi le dispositif est en train d’être mis en place beaucoup plus tôt que pour les mandats précédents. Besoin interne au régime, ou nécessité de s’occuper de donner un semblant de légitimité à ce projet un peu insensé de maintenir au pouvoir un président malade et absent.

L’affaire du 5e mandat serait donc pliée. Il resterait à chercher ce qui pourrait encore défaire le terme du contrat.  L’état de santé du président bien sur. Mais on commence à s’adapter au pire.  Un embrasement du front social à la rentrée ?  Le gouvernement a fait beaucoup pour que cela ne se produise, en reportant toutes les mesures d’ajustement à au-delà d’avril 2019.

Une réaction frondeuse de l’opposition qui change la donner ? Personne n’y croit vraiment. Pression des partenaires de l’Algérie ? Pourquoi ? ‘ l’Algérie telle qu’elle est gouvernée leur convient tout à fait’ selon Akram Khraif.  Pas de panique. Nous sommes encore loin d’avril 2019. Les dernières semaines ont montré qu’il peut encore se passer plein de choses sur une aussi longue distance.

Le CPP s’est ensuite intéressé aux vulnérabilités réelles ou supposées de l’Algérie indépendante à l’occasion du 05 juillet, fête de l’indépendance. Souveraineté réellement menacée ?  Unité en danger ? Et si la 2 e partie du CPP était encore plus passionnante que la première ? A vérifier en son (Soundcloud) et en images (Youtube).