La tension politique dans le pays autour du sort de la présidentielle en avril prochain s’est infiltrée insidieusement dans le demi cercle autour de Daikha Dridi présentatrice du talk politique de Radio M

 

 

Les membres du CPP de cette semaine se sont déchirés sur l’interprétation des dernières évolutions de la scène politique algérienne. La proposition de Abderezak Makri de reporter les présidentielles d’avril prochain est elle l’émanation de la présidence ou la sienne ? Se recoupe t’elle avec celle de son ancien collègue du MSP, Amar Ghoul aujourd’hui patron de TAJ ?  Ghoul propose une conférence nationale avant les présidentielles, proposition qui a l’oreille des autres membres de l’alliance présidentielle dont le FLN. Ligne de clivage, le pouvoir travaille sur un scénario pour maintenir Abdelaziz Bouteflika en poste tant qu’il sera en vie, selon les uns. Une partie du pouvoir travaille sur le scénario discret d’une élection à la date prévue sans le président Bouteflika, selon les autres.  Point de convergence toutefois entre les deux points de vues, ce n’est pas une défiance politique à l’égard du 5e mandat qui est à l ‘origine de ces grandes manœuvres de la conférence nationale voire du report des élections, mais seulement la dégradation de plus en plus admise l’état de santé de Abdelaziz Bouteflika.  Evolution dans le propos, les membres du CPP ont commencé à envisager les scénarios politiques et juridiques possibles pour un report de l’élection présidentielle, même si le plus probable reste encore la tenue du scrutinà sa date. Le CPP a joué au jeu dangereux du think-tank pour la présidence à vie. Grand moment de suspens en perspective les prochaines semaines. Autre clivage dans un CPP, quelque peu tendu au final, les raisons de l’absence du Pape François à la cérémonie de béatification de 19 religieux de l’Eglise catholique d’Algérie assassinés durant la guerre civile algérienne. Peur de rouvrir le dossier escamoté des années 90 ou simples considérations protocolaires liées à l’incapacité présidentielle ?  En attendant de mettre d’accord tout le monde c’est cet évènement qui aurait pu avoir un impact planétaire plutôt positif pour l’Algérie qui a été escamoté. Le CPP en audio (Soundcloud) et en vidéo (Youtube), c’est par ici…