19H50: comme d’habitude, des véhicules sillonnent la place Audin en klaxonnant annonçant la fin de cette journée de manifestations.

19H20: des dizaines de jeunes occupent à nouveau la place Audin.

18H15: la police disperse les manifestants rassemblés au niveau de la Grande poste.

18H00: la police utilise des bombes lacrymogène à la place Audin. Les manifestants désertent la place Audin au moment où les policiers occupent les lieux.

16H30: à Alger, des manifestants tentent de se rendre à El Mouradia.

16h15: La police a utilisé des balles en caoutchouc. Les blessés ont été évacué par les secouristes.

15H30: la police utilise des bombes lacrymogène, à Audin. Plusieurs personnes sont évacuées en urgences par les secouristes dans les immeubles. Des manifestants ont tenté de monter le long du boulevard Mohamed V mais ont été repoussés par la police qui a fini par utiliser des bombes lacrymogènes. Des jeunes ont riposté par des jets de pierres.

14H00: A Alger, la police se retire de la rue Hassiba ouvrant le passage aux marcheurs venus de la place du 1er mai pour se rendre à la place Audin.

13H50: début de manifestation dans la ville Djelfa avec pour slogan : « FLN dégage ».

الانطلاق من وسط المدينة نحو الولاية … الحراك الشعبي بمدينة #الجلفة

Gepostet von Djelfa.info am Freitag, 12. April 2019


Tizi Ouzou : une marche grandiose démarre avant l’heure dans la ville.

Tizi Ouzou: des femmes chantent des chansons patriotiques devant l’université de Hasnaoui avant le part de la marche.

https://web.facebook.com/917675475287385/videos/982553165246946/UzpfSTEwMDAyMTk1MjUzNDI4ODo5MTI3NDAxMTkwOTk2NTY/

12H30: la police se retire de la Grande poste, cédant le terrain aux manifestants, de plus en plus nombreux.

10H30: une foule se rassemble à la place Audin, à Alger.

10H00: La police intervient en force au niveau de la Grande poste à Alger, pour déloger les centaines de manifestants qui occupent le lieu. La placette de la Grande poste est solidement quadrillée par les forces de l’ordre.

08H30: le dispositif sécuritaire mis en place en ce huitième vendredi est plus impressionnant que ceux des semaines précédentes. Des barrages supplémentaires ont été installés. Le transport vers le centre-ville est plus rare que d’habitude.